Cultiver le plaisir d’écrire: à la maison

Cartes postales 2

Une fois de plus, je pense qu’à la maison il ne faut pas qu’écrire soit obligatoire. Mais en passant par de petites activités ludiques, cela devrait motiver votre enfant.

Je vous propose donc mes idées après une série d’articles sur l’écriture comme comment former correctement les lettres ici ou ici, produire de l’écrit  etc…

Montrer l’importance de l’écrit dans le monde dans lequel on vit

On écrit une recette pour s’en souvenir.

Plaisir d'écrire: recettes
Ecrire des recettes

 

Dès que son enfant est capable d’écrire (même avant), s’il le souhaite, pourquoi ne pas lui demander à lui d’écrire la liste des courses ?

Montrez-lui quand vous écrivez : pour remplir des papiers par exemple…

 

Ecrire pour s’amuser

Peut-être que votre enfant trouvera très amusant d’écrire des charades par exemple. Il existe une multitude de petits jeux d’écriture que vous pouvez lui faire faire (à lui ou à lui et un ami, le fait d’être plusieurs est très stimulant !).

Ils peuvent participer à des ateliers d’écriture. Regardez dans les MJC ou les bibliothèques ce qui est organisé.

 

Ecrire pour faire plaisir

Cela peut être écrire une carte postale pour raconter ses vacances. Beaucoup de familles ont un ami, un cousin qui vit à l’autre bout du monde. Pourquoi ne pas entamer une correspondance écrite ? A l’heure de Skype, cela reste toujours un plaisir que de recevoir une lettre accompagnée d’un dessin dans sa boîte aux lettres un matin !

Plaisir d'écrire: cartes
Le plaisir d’écrire et de recevoir des cartes postales

 

Dans la même idée, il peut aussi écrire une sorte de journal de voyage pour pouvoir ensuite le raconter en détail à ses grands-parents.

 

Ou encore (en fonction de son âge):

–         Différents articles qui concernent une passion pour la partager avec d’autres.

–         Un livre de recettes de cuisine pour ses cousins,

–         Une histoire :

Tout type d’histoires : récit, enquête policière, bande dessinée… qu’il aurait inventée pour sa petite sœur. Si c’est une pièce de théâtre, il pourra ensuite la jouer avec elle !

–         Une poésie pour sa Tata,

–         Des informations pour organiser un jeu de piste,

–         Ses invitations d’anniversaires

–         Se laisser des petits mots dans la maison ou l’appartement. Il aura la joie de trouver les vôtres et que vous trouviez les siens (et je ne parle pas de votre joie à vous…).

 

Remarques pour entretenir le plaisir d’écrire…

Tout ça, il peut en faire seulement une partie pour que cela ne finisse pas par le décourager si c’est trop long.

Là encore, on peut mettre de côté la correction de l’orthographe à part quand c’est lu par d’autres comme les invitations, le jeu de piste etc… D’ailleurs, cela permet de faire une parenthèse concernant l’orthographe à ce moment-là : « il est important d’écrire en respectant l’orthographe pour que tout le monde puisse comprendre ».

Mais pour ce qui est affectif comme écrire une histoire pour sa petite sœur, on ne peut que s’émerveiller sur sa production !

Idem si le « code » de chaque type d’écrit n’est pas respecté. S’il a envie d’appeler un texte qu’il a écrit « poésie », pourquoi pas ?

J’aimerais vous donner prochainement des idées de cadeaux pour la fête des mères et des pères dans lesquels l’écriture intervient.

En général, ils adorent et s’appliquent beaucoup car ils veulent encore plus faire plaisir !

 

Ecrire pour s’exprimer et se sentir bien

 

Avant d’apprendre à écrire, un enfant apprend à parler. Et c’est tellement important !

 

Plaisir d'écrire: écrire, écrire, écrire...
Ecrire…

 

Il parle pour communiquer, s’exprimer.

Plus grand, vous pourrez aussi l’inciter à écrire ce qu’il ressent s’il est triste, en colère etc… Ca lui permettra d’utiliser l’écriture pour se libérer.

Mettre des mots sur ce que l’on ressent permet de prendre du recul et apporte un apaisement.

S’il écrit pour cette raison, cela peut être adressé à quelqu’un, pour faire comprendre quelque chose.

Mais il a aussi tout à fait le droit de le garder pour lui et dans ce cas, lui seul y aura accès.

Il peut ensuite aller jusqu’à écrire un journal intime.

Pour les plus petits, on peut écrire à leur place. Ce midi, ma fille était triste parce qu’elle avait dû se séparer de la mascotte de l’école, une petite peluche qu’elle avait eue tout le week-end. Je lui ai suggéré de me dicter ce qu’elle voulait dire à cette peluche. Et je trouve que cela a très bien fonctionné, ça l’a beaucoup apaisée!

 

 

Ecrire sur l’ordinateur

Au fil du temps, votre enfant qui aura grandi ( !) préfèrera sans doute écrire sur l’ordinateur.

Il pourra rédiger des mails, participer à des ateliers d’écriture ou encore écrire pour présenter un livre numérique et pourquoi pas participer à des concours. Attention tout à même à veiller à ce que ça ne le décourage pas.

Il y a des sites qui permettent de telles choses.

Il faudra que je vous parle de « short édition »… Une autre fois… Mais vous pouvez déjà aller y faire un tour!

Et chez vous, est-ce que vos enfants aiment écrire? N’hésitez pas si vous avez d’autres idées pour donner envie d’écrire!

 

 

 

Newsletter et planning de grossesse

Recherches utilisées pour trouver cet articlela poesie est elle un plaisir décrirele plaisir décrire chez les enfants
Partager

4 commentaires

  1. Ah, écrire ! Le rêve du grand-père ! Ca ne coûte que des heures de travail passionné. Et l’on peut s’offrir en histoire ce que même Bill Gates ne pourrait s’offrir. Je parle pour les adultes, mais plus tôt c’est, mieux c’est ! Ce qui m’a le plus touché dans ce thème : “…le journal de voyage pour pouvoir ensuite le raconter en détail à ses grands-parents”… J’attends cela avec gourmandise. Ce sera un bonheur de répondre à mes petits-enfants.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *