Comment aider son enfant à écrire (3): activités pratiques!

lettres rugueuses

Au CP, les enfants ont des mots à apprendre entre autres et cela passe forcément par leur écriture.

Au début, un enfant doit fortement réfléchir au tracé de ses lettres quand il veut écrire un mot. C’est normal et l’écriture est lente. Elle deviendra petit à petit automatique.

Mais comment faire concrètement pour l’aider ? A part veiller à ce qu’il adopte une bonne posture et tienne bien son crayon ou son stylo, voici quelques idées :

Pour apprendre le sens des lettres et des chiffres

Maria Montessori conseille de s’aider de plusieurs sens pour apprendre à écrire une lettre.

L’ouïe : on ne doit pas hésiter à travailler sur le son qu’elle fait en même temps qu’on apprend à l’écrire (m fait “mmmm”).

Le toucher : il existe du matériel où l’on retrouve les lettres sur une carte. Ces lettres sont rugueuses et l’enfant, grâce au toucher (en passant son doigt dessus), va s’imprégner de leur forme (lettres rugueuses Montessori).

On peut aussi tracer les lettres dans du sable, même recouvrir les lettres rugueuses de sable (ou de farine par exemple) pour que l’enfant ne puisse se fier qu’au toucher. Il existe d’ailleurs des sortes de bacs à sable spéciaux pour y mettre les cartes (matériel Montessori).

 

activités pratiques: lettres rugueuses
Les lettres rugueuses Montessori

 

 

Le corps : quand on apprend une lettre, on peut d’abord apprendre à la faire avec un « stylo magique ». C’est-à-dire qu’on peut apprendre à la tracer dans le vide avec le doigt, juste pour voir d’où on part, dans quel sens on tourne etc…

La vue : on prend souvent des images pour décrire à quoi ressemblent les lettres. Alors, il y a bien sûr les « ponts » des n et des m, mais on peut aussi rentrer encore plus dans l’imaginaire…

Le goût : non, là, vraiment, je n’ai rien à dire…

Quand on apprend à former les lettres, il ne faut pas oublier non plus d’apprendre à les attacher. Lorsque votre enfant a des mots à apprendre, particulièrement au CP, voyez comment on écrit une lettre mais aussi comment on fait pour l’attacher à une autre. Vous pouvez travailler ça « dans le vide » aussi.

 

Pour respecter la taille des lettres et s’entraîner à les tracer et les attacher correctement

Au début, votre enfant écrira seulement sur une feuille blanche et ce sera déjà très bien! Petit à petit, il écrira sur une ligne puis entre des lignes de moins en moins espacées, jusqu’à arriver à un format “seyès”, le format classique des cahiers.

Pour l’aider à écrire sur et entre des lignes, voici une idée:

Vous créez une « ardoise à lignes » comme je l’appelle. Voici la mienne :

 

Activités pratiques: ardoise à lignes
D’un côté, des lignes très espacées

 

 

 

Activités pratiques: l'ardoise à lignes
De l’autre: des lignes un peu plus serrées

L’espacement des lignes dépendra d’où votre enfant en est dans son apprentissage de l’écriture (plus les lignes sont serrées plus c’est difficile) et aussi quand même de la taille de la pointe de son feutre…

Entre les lignes des « flèches », on trouvera toutes les lettres qui ne montent pas ou ne descendent pas : a, c, etc… et la partie qui reste « posée » pour les autres lettres comme le rond du d.

Les lettres qui montent jusqu’au “grand soleil” sont les lettres à boucle comme le l, f, h etc… ainsi que les majuscules.

Celles qui montent jusqu’au “petit soleil” sont les autres lettres qui montent : « le d, le t ».

Les lettres qui descendent jusqu’au nuage sont les j, les p etc…

 

Activités pratiques:taille des lettres
La taille des lettres

 

 

Vous pouvez facilement créer une feuille comme ça sur votre ordinateur.

Après l’avoir imprimée, vous la mettez dans une pochette plastique (en classe, je les plastifiais pour mes élèves mais on a rarement des plastifieuses à la maison…). Il faut quand même que la pochette soit d’assez bonne qualité, sinon, elle sera vite abîmée ou même trouée (!). Ou alors, il faut la changer souvent…

Votre enfant peut ensuite s’entraîner avec un feutre Velléda avant de le faire sur son cahier.

Il peut écrire des lettres, des mots puis des phrases (pour réviser une dictée par exemple).

Activités pratiques: écriture

 

Pour les gauchers

Il existe du matériel adapté comme les ciseaux. Ou encore des cahiers d’écriture avec le “modèle” des lettres à écrire à droite (il est plus souvent à gauche).

On peut demander à son enfant s’il ne se trouve pas à droite d’un droitier en classe (leurs coudes vont se cogner quand ils écrivent) mais en général, ils s’aperçoivent tout de suite que ça ne va pas.

Mais globalement, les recommandations sont les mêmes que pour les droitiers : on garde la même posture (feuille dans le prolongement du bras, poignet sous la ligne d’écriture) et les lettres se forment dans le même sens que pour les droitiers pour pouvoir les attacher correctement (et du coup, avoir une écriture fluide et rapide).

Il y a bien sûr des variations selon les enfants.

Attention, ce n’est pas parce qu’on est gaucher que l’on aura forcément des difficultés en écriture !

Ce qui est important : c’est l’enfant qui choisit lui-même sa main « préférée ». Avant, on imposait aux gauchers de se servir de leur main droite, ce qui a provoqué beaucoup de dégâts. Heureusement, cette pratique disparaît (enfin, normalement…)!

Si son enfant a du mal à choisir sa main préférée, on peut l’aider en faisant des petits tests et éventuellement en posant la question à un psychomotricien. L’intérêt est de ne pas le pousser à écrire de la main droite si ce n’est pas “sa bonne main” et inversement.

 

Si des difficultés persistent

Si vous pensez que votre enfant rencontre des difficultés, parlez-en avec son enseignant.

Une rééducation est toujours possible si besoin avec un psychomotricien (après avoir écarté certaines choses comme un éventuel problème de vue). Des aménagements peuvent aussi être mis en place comme je l`ai évoqué dans mon article précédent (papier Gurvan etc).

N’hésitez pas à nous faire part d’autres techniques si vous les avez testées et qu’elles ont aidé votre enfant à écrire !

 

L’ordinateur

Certains enfants ayant de gros troubles de l’écriture sont amenés à utiliser l’ordinateur.

Cela est certainement très utile pour des enfants ayant un fort handicap. Mais je pense qu’il ne faut pas non plus y avoir recours trop rapidement. En effet, même si actuellement, on utilise de plus en plus l’informatique, l’écriture manuscrite, joue un rôle dans l’apprentissage de la lecture. Et l’apprentissage de l’écriture à l’ordinateur prend du temps aussi.

 

 

Pour aller plus loin

L’apprentissage de l’écriture étant tellement complexe, voici quelques sites que vous pouvez aller visiter si vous souhaitez en savoir plus ! Merci à Violetta qui se reconnaîtra pour l’information :

http://www.lesgauchers.com

http://ecritureparis.fr/pour-l […] s/articles

http://legestedecriture.fr/

http://www.sos-ecriture.fr

 

On y trouve beaucoup d’informations très intéressantes. On peut même apprendre à écrire avec des comptines 🙂 !

Si ce genre d’article vous aide et que vous en souhaiteriez d’autres, n’hésitez pas à “liker”!

Alors, bonne lecture à tous et … bonne écriture !

Newsletter et planning de grossesse

Recherches utilisées pour trouver cet articleaider mon fils a ecrire cpapprendre a bien ecrire à un enfantcomment aider les enfants a ecrirecomment aider un enfant a ecrire 3les gauchers forment leurs lettres dans lememe sens que les droitiers ?
Partager

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *