Aux enfants “différents”

SONY DSC

A tous les enfants différents…

Toi, tu es né avec un petit chromosome en trop, tout petit mais qui fait toute ta différence.

Tu n’apprendras peut-être pas aussi vite que les autres à lire et écrire, peut-être même jamais. Mais tu sais leur donner tant d’affection et d’amour. Je pense que ceux qui t’ont croisé en ont encore le cœur rempli.

Quelle leçon tu nous donnes ! Remplis encore et toujours le cœur de ceux qui te côtoient !

 

 Toi, tu as la peau noire, tellement noire que l’on dirait de l’ébène.

Ton sang est rouge comme celui de tes camarades et il transporte avec lui tes racines, nos racines à tous. Il transporte des couleurs, des rires et des chants. Tes camarades de classe ne voient pas la couleur de ta peau, ils ne voient que ce que tu as dans le cœur.

Quelle lumière tu apportes ! Continue à briller pour ce que tu es !

 

 Toi, ta voix est bloquée au fond de ta gorge.

Je n’en ai jamais entendu le son. Tu aurais pourtant tant de choses à dire ! Tes amis sont chanceux, ceux qui ont su apprendre à communiquer avec toi, par geste par exemple, ou avec des signes dont vous seuls connaissez le sens.

Quelle gaieté tu véhicules ! Fais-toi entendre !

 

Toi, tu ne peux pas marcher, tu bouges et bougeras de moins en moins.

Et pourtant tu sais rire, pleurer, chanter. Tu te bats contre cette lourdeur qui fait peser chaque jour ton corps un peu plus lourd.

Quelle force tu as ! Déplace des montagnes !

 

Toi, tu comprends tellement vite ce que l’on te demande de faire, que tu ne comprends plus pourquoi on te le demande.

Tu voudrais jouer, échanger avec les enfants de ton âge mais réfléchir avec des grands. Ton cœur voudrait que tu restes petit, ta tête que tu deviennes grand. Tu es déchiré entre ces deux mondes, parfois si différents. Et pourtant, tu es bien un enfant.

Quelle réflexion sur la vie tu nous imposes ! Sois compris et reconnu par ceux qui t’entourent !

 

Toi, seulement quelques heures après être arrivé dans notre monde, tu as dû quitter la chaleur de ta maman pour te retrouver entre d’autres mains.

Les mains, certes expertes, mais froides de ceux qui, grâce à leurs gestes si précis t’auront permis de vivre. Tu as affronté ce monde à peine arrivé. Tu auras connu les tuyaux et tout ce qui va avec, l’univers aseptisé de ta première chambre.

Quel courage tu as ! Croque la vie à pleines dents maintenant !

 

Toi, face à un texte, une phrase ou un mot, tu ne sais pas par où commencer, tout se mélange.

Tout ce que tu vois, ce sont des lettres, mais lesquelles ? Et pourtant, tu cherches, tu fouilles dans ta mémoire le moindre indice qui pourrait t’éclairer.

Quelle détermination tu nous montres ! Accroche-toi et tu verras, un jour, les mots prendront sens !

différents
Faire de sa différence une force!

 

Les enfants sont différents.

Pour nous, les adultes. Entre eux, ils ne se voient pas différents. Ils jouent au foot ou à la poupée ensemble. Ce qui compte, c’est de marquer un but ou de choisir les vêtements.

Enfin, ils savent aussi très bien se moquer, blesser… Soyons-là pour leur faire prendre conscience des conséquences de leurs paroles et de leurs actes. Montrons-leur la richesse qui provient de la différence.

C’est sûr, certains souffrent plus que d’autres, dans leur cœur ou dans leurs chairs.

On ne leur souhaiterait tout cela pour rien au monde. Mais…

Certains doivent apprendre à répondre aux moqueries dès le plus jeune âge, d’autres à se battre contre un mal qui les ronge.

Quelle lumière, quelle gaieté, quelle force, quelle réflexion, quel courage, quelle détermination vous êtes capables d’avoir les enfants ! Et… quelles belles leçons vous savez nous donner grâce à votre différence!

Je ne sais pas si votre différence fait votre force car je ne sais d’ailleurs pas où elle commence, cette différence… Mais en tout cas, elle devrait faire notre force à tous.

 

Emeline, de “petit enfant deviendra grand”

Ce billet était ma participation à un carnaval d’articles organisé par Sonia, du blog cosmétisse afro. Le thème était: “faire de sa différence une force”. En cliquant ici, vous arriverez sur la présentation de ce carnaval d’articles et vous découvrirez tous les liens vers les textes écrits par d’autres blogueurs sur ce thème!

 

 

Photo de couverture: Bert Kaufma

Newsletter et planning de grossesse

Partager

14 commentaires

  1. Bonjour Emeline,

    Très beau texte. Souvent les adultes oublient qu’un jour ils furent des enfants, pleins de rêves, d’espoirs, pleins de craintes aussi, plein d’amour à donner et à partager et tant de besoin de se sentir aimer et protéger. Différents nous le sommes tous fort heureusement. L’intelligence n’est pas unique mais multiple, elle est l’intelligence du coeur.

    Toutes les couleurs du monde font un beau tableau, toutes les langues du monde font une symphonie. Sachons préserver nos différences car elles sont un trésor pour l’Humanité. Fuyons le creuset de la pensée unique, réductrice. Conservons nos traditions régionales et nos patois; breton, cauchoi, Alsacien, Chti, Berrichon, Catalan, Provençal et d’autres encore qui nous font voyager au sein même de notre beau pays.

    Cultivons nos différences avec Amour et Respect.

    Bisous.
    JC

    1. Bonjour JC,
      Merci beaucoup pour ton très beau commentaire!
      J’aime particulièrement ceci: “Toutes les couleurs du monde font un beau tableau, toutes les langues du monde font une symphonie. Sachons préserver nos différences car elles sont un trésor pour l’Humanité”. C’est très joli et cela en dit long!
      Malheureusement, parfois, on n’a pas toujours conscience du trésor que l’on a entre les mains ;-)!
      Bises,
      Emeline

  2. Bravo Emeline,
    Ton texte est très beau, nous pourrions nous en inspirer au quotidien
    La différence est partout, elle nous concerne tous, elle nous entoure, elle nous dérange parfois, elle peut être une grande force mais aussi une fragilité; prenons le temps d’une réflexion et n’oublions pas.
    Bises.
    Sabine

    1. Merci Sabine!
      Oui, la différence est partout! Je trouve que nous sommes tous plus au moins différents de toute façon…
      Tout cela mérite réflexion en effet car comme tu le dis si bien, la différence peut vite déranger…
      Bises

  3. Tout simplement magnifique…Très très beau texte!!
    Tellement parlant pour moi qui ai passé mon enfance et mon adolescence dans une telle difficulté par rapport à ma couleur de peau différente…et aujourd hui c’est moi qui accompagne mon petit garçon pour qu’il ne souffre pas de sa différence car à l’inverse de moi ici c’est lui qui a une couleur différente!!Mais notre métissage quelle fierté et quel cadeau….

    1. Merci Audrey,
      Je trouve que c’est vraiment super d’arriver à faire de sa différence (qui en effet est toujours relative) une force! Même si c’est sûr que cela ne se fait pas tout seul…
      En accompagnant ton petit bout, tu lui fais un magnifique cadeau et il en sortira grandi!

  4. Très beau texte qui me touche beaucoup puisque j’ai aussi un petit bout juste un peu différent et j’essaye de lui planter des petites graines qui j’espère lui feront comprendre que dans cette différence, il peut y trouver sa force. Merci

    1. Merci Letizia!
      Grâce à toi, grâce aux petites graines que tu plantes, ton petit bout deviendra et se sentira telle une magnifique plante.
      Si ses pétales sont un peu “différents” de ceux des autres plantes, ils n’en seront pas moins beaux et se distingueront d’ailleurs par leur singularité!
      Cela fera toute sa force, j’en suis sûre!

  5. Très beau texte Emeline, la différence fait aussi l’unicité dans notre vie. Chaque personne est unique donc différente. Seul notre regard change les choses. Regarder avec le cœur ceux qui nous entourent… Nous avons souvent tant à apprendre d’eux.

  6. Je me régale de ton thème et de ce que tu en dis. Je suis ému aussi par les commentaires. Il n’y a pas un jour ou presque où je n’essaie pas de faire comprendre que les différences d’apparence n’ont rien à voir avec la qualité des personnes. Cela vaut pour les couleurs de peau comme pour autres différences physiques : taille, poids, âge, tout ce qui s’éloigne des “canons de la beauté”… D’où la priorité de l’apprendre aux enfants. Et de le répéter sans cesse pour que les postures de l’ignorance doutent et reculent.

    1. Merci!
      Oui, j’ai choisi de parler de certaines “différences” mais j’aurais pu allonger la liste… Il y en a tellement… peut-être parce qu’on est tous un peu différent de toute façon, et qu’elles sont en plus relatives!
      Si le thème de Sonia t’intéresse, n’hésite pas à aller faire un tour ici (https://cosmetisse-afro.com/faire-de-sa-difference-une-force/) car tu auras des liens vers d’autres articles écrits sur ce thème!

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *