10 astuces pour prendre les médicaments sereinement

20170206_170236

Les rendez-vous médicaux, c’est une chose… Mais vient ensuite, la plupart du temps, l’épreuve des médicaments…

Médicaments: oh non!
Devant l’ordonnance, il se passe quoi dans votre tête? Moi, c’est “ahhhhhhh” ou “oh nonnnnnnnnnnnnn!”

Je sais que certains enfants aiment les “bons médicaments”… Alors là, même s’il faut bien faire la différence avec des bonbons, ça doit bien simplifier les choses…

Mais comme ce n’est malheureusement pas souvent le cas je pense… voici quelques astuces! Elles ont relativement bien fonctionné pour moi…

 

1/ Montrer à quelqu’un et féliciter

Dire : « montre à Papa comme tu prends bien ton médicament ! ». Les enfants sont fiers de montrer ce qu’ils savent faire ! Ca parait évident mais rien que de prévenir qu’on applaudira ou qu’on dira bravo après est motivant…

Si quelqu’un d’autre dans l’entourage a des médicaments à prendre, ça peut être à celui qui les prendra le plus vite…

 

2/ Mélanger les médicaments avec des aliments qu’il aime

Ca aussi, ça parait évident. Mais cela peut-être à double tranchant si votre enfant refuse alors l’aliment qu’il aime…

Et surtout, pour les bébés, c’est tout de suite plus compliqué…
On peut mettre le médicament directement dans la tétine d’un biberon. On est aussi souvent obligé de le mélanger avec du lait… Mais alors, comment être sûr qu’il va boire son biberon (surtout s’il est malade…) et prendre la totalité du médicament…? Pour ma part, je préparais deux biberons dont un avec peu de lait pour être certaine que ma fille allait tout prendre. Le deuxième biberon était du bonus…

 

3/ Demander à un professionnel de lui expliquer les choses

Un médecin avait dit à ma fille qu’il fallait boire beaucoup d’eau et elle l’a beaucoup plus écouté que moi ! Lorsqu’elle a des médicaments à prendre, je demande maintenant à la pharmacienne de lui expliquer que c’est important de bien les prendre pour guérir.

Elle n’ose donc plus faire le cinéma qu’elle nous faisait avant… et est fière lorsque je revois le professionnel et que je lui dis qu’elle a bien pris ses médicaments…

 

4/ Impliquer son enfant quand il en a l’âge

Ce n’est pas toujours évident surtout qu’il est important de bien expliquer que les médicaments ne doivent JAMAIS se prendre sans l’avis d’un adulte… Mais par exemple, pour laver le nez, ma fille est ravie d’enlever elle-même le bouchon du sérum par exemple…

Cela peut être aussi de lui demander d’aller chercher le médicament (sous surveillance bien sûr) ou encore de lui faire choisir quel médicament prendre en premier (s’il y a par exemple du doliprane et un antibiotique). On peut à ce moment-là poser la question : « lequel préfères-tu prendre en premier ? ». Votre enfant se sent responsabilisé, il peut choisir. Mais au final, vous ne lui laissez pas le choix : il finira par les prendre!

 

5/Faire intervenir les doudous

Ma fille accepte beaucoup plus facilement des choses qu’elle n’a pas envie de faire si c’est fait par ses peluches (que l’on fait parler). Elle est d’accord pour que ce soit ses peluches qui lui « donnent ses médicaments » par exemple et cela nous a souvent aidé à éviter une crise… On fait d’abord semblant de l’administrer à une peluche, puis c’est cette dernière qui lui donne. Ca marchait même pour lui laver le nez, c’est dire… Et maintenant, on n’en a même plus besoin!

Médicaments: lavage de nez
Allez, souffle Baleine!

 

6/ Pour prendre la température dans les fesses

Je crois que ça, c’est le pire (à moins que ça ne soit les gouttes dans les yeux!)…

Ce qui a marché à un moment: on prenait d’abord la température à un doudou. Puis le doudou lui prenait la température.

Mais on ne l’a pas fait souvent du tout parce qu’elle déteste donc on déteste (ou on déteste donc elle déteste?)… Elle n’a pas pris l’habitude et maintenant, c’est presque devenu mission impossible! Alors, on utilise le flash ou le frontal. Mais avec le manque de précision, je n’ose même pas annoncer la température au médecin…

Médicaments: thermomètres
Which one?

 

7/ Pour mettre de la crème sur le visage

Comme ils ont souvent la peau sèche sur le visage, on est souvent amené à mettre de la crème. Sauf que sur le visage d’un bébé, ça devient vite compliqué si on veut éviter les yeux, la bouche… Entre nos gros doigts et le fait qu’ils bougent… ce n’est pas toujours simple…

J’ai eu beaucoup de mal au début. Heureusement, ma Nounou m’a donné une astuce qui m’a considérablement simplifié la vie à ce niveau… On peut utiliser un stick à lèvres à la place de la crème. On l’achète en pharmacie, spécialement pour les bébés, ça hydrate et… c’est mille fois plus facile à mettre!

 

8/ Y croire…

On ne sait jamais, on peut tomber sur un médicament qu’il aimera prendre :-)!

J’ai vécu ça dernièrement… Je m’étais fait une montagne pour un traitement et finalement, elle l’a adoré et c’est passé comme une lettre à la poste…

Moralité: toujours aborder calmement l’épreuve, on ne sait jamais, sur un malentendu, ça peut bien se passer :-)!

 

9/ Attendre qu’il grandisse!

J’ai parfois été amenée à donner des médicaments à des enfants de ma classe (plus grands que la mienne)… Et là, quelle surprise, ça allait tout seul!

 

10/ Déléguer…

Il faut dire aussi qu’ils en rajoutent à peine avec nous les parents n’est-ce pas… Donc si c’est quelqu’un d’autre, ça devrait mieux se passer… C’est quand même à double tranchant… La personne à qui vous avez confié la “mission” pourrait bien vous haïr jusqu’à la fin de sa vie si jamais ça tournait mal…

 

J’espère que ces astuces pourront vous aider!

Bien sûr, si vous en connaissez d’autres, n’hésitez pas à les noter en commentaire, je suis sûre que cela pourra aider beaucoup de monde à éviter quelques conflits…

Ah oui, votre bébé ou votre enfant peut toujours recracher ses médicaments (ou en renverser une partie…) et là, je ne connais pas de solution… Comment savoir la quantité recrachée ou renversée etc… Ca, je crois que c’est du vécu pour beaucoup…

Il ne me reste donc plus qu’à vous souhaiter bon courage :-)!

 

 

Newsletter et planning de grossesse

Partager

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *