Oh non! C’est le matin!

matin réveil

Il y a des choses dans la vie qu’on a du mal à s’expliquer…

Parmi ces choses, moi, je n’ai jamais réussi à comprendre comment faisaient les gens qui sont tout le temps à l’heure ou « pire », les gens qui sont en avance !

Quant aux matins, non, vraiment, ils ne devraient pas exister…

J’ai toujours eu du mal avec les horaires mais alors, depuis que j’ai ma fille, être à l’heure est un défi de tous les jours ! Alors, pour être à l’heure à l’école le matin, vous imaginez sans doute le problème…

Matin: heure fatidique
L’heure fatidique…

Franchement, quand le réveil sonne, il n’y a que moi ou vous aussi, vous avez l’impression que vous venez de vous endormir ?

En tout cas, on est au moins deux, ma fille semble se dire la même chose ! Et pourtant, elle est couchée tôt le soir! Mais comme moi, c’est au moment d’aller se coucher qu’on a le plus d’énergie…

 

Le réveil

Chaque matin, je dois, en même temps que j’essaie d’ouvrir les yeux, trouver des idées pour lui donner envie de sortir du lit…

Moi : coucou ma chérie ! C’est l’heure de se lever !!!!

Choupinette : non non, je veux encore dormir !

Moi (dans ma tête) : je sais, je sais, moi aussi, grrr !

Moi (tout fort) : oui mais ça va être supeeer ! Tu vas aller retrouver tes copains et tes copines à l’écooole !!!!!!!!!!!!!! Viens vite, ton petit déjeuner est prêt !!!!

Choupinette : non non, je n’ai pas faim !

Moi (dans ma tête) : grrrrr !!!

Puis, en essayant d’ouvrir un peu plus les yeux pour ne pas me cogner pour accéder à l’ordinateur, je mets une musique pour la motiver… en vain…

Et là, grand moment de solitude alors que les aiguilles de l’horloge semblent tourner aussi vite que les idées (l’attirer avec des jouets, des peluches…) qui me passent par la tête pour arriver à la tirer du lit…

Ca y est, elle vient manger!

Enfin, je vois émerger une petite tête, les cheveux tout électriques. Et bien, ça va être facile à coiffer ça !

Et là, finalement… elle a faim.

Moi (tout fort) : bravo ma chérie ! Tu prends plein de forces pour aller à l’école !

Moi (dans ma tête) : mais comment c’est possible d’avoir si faim et d’enchaîner les tartines ! Je croyais qu’elle n’avait pas faim ! On n’a plus le temps, ahhhh !!!

Je reprends espoir en me disant que je vais lui mettre ses chaussettes et la coiffer pendant qu’elle mange… On a perdu suffisamment de temps pour sortir du lit. Ca fera toujours ça de moins à faire après le petit dej, donc c’est du temps de gagné…

Je cours chercher les chaussettes, la brosse à cheveux, je ne la trouve pas, tant pis, ce sera un peigne. Aïe, quoi, ça tire ? Bon, d’accord, je retourne chercher une brosse. Mais oh !!!! Pourquoi elle a bougé !!! Vite, un coton pour essayer d’enlever la confiture dans laquelle une mèche vient de tremper. Ouf, on peut passer aux chaussettes maintenant. Dans le noir, les yeux à moitié fermés, j’avais mal vu la couleur, je fonce rechercher une paire parce que là, non, je ne peux pas lui faire ça…

Bon, je reconnais, ce n’était pas l’idée du siècle… parfois, on perd du temps en voulant en gagner, je crois bien que c’est ce qu’il s’est passé.

Ca y est, la dernière bouchée est avalée ? Vite, lavage des dents, des mains, débarbouillage. On enchaîne, il faut enlever le haut du pyjama, passer les vêtements pour le haut et là… ahhhh, il faut refaire la coiffure !!! Et je ne sais plus où est la brosse à cheveux !!!

Petit coup d’œil sur l’heure, allez, on ne perd pas espoir, si on se dépêche de finir de s’habiller, mais alors si on se dépêche vraiment, on peut encore espérer être à l’heure à l’école… Alors, tant pis pour l’apprentissage de l’autonomie, on verra plus tard, ce matin, c’est moi qui habille, ça devrait être plus rapide !

Bientôt prêtes… enfin presque!

Une pensée me traverse l’esprit : la voiture… j’ai oublié de mettre la bâche sur le pare-brise pour la protéger du gel… Et comme on n’a plus le temps d’y aller à pied… Il faudra que je la dégivre, grrr !!!! Déjà que je n’avais pas envie de me lever, en plus, il faut aller dehors dans le froid glacial!!!! Mon activité préférée du matin ! Vraiment motivant !

Ah mais, la Choupinette n’est pas prête, non, ce ne sont pas ces chaussures qu’on va mettre aujourd’hui, vite, il faut changer…  Oui, je sais, elles sont roses et elles brillent mais dans la neige, des sandales, ça n’ira pas… Non, ce n’est pas ce pied-là, vite, il faut les enlever et les remettre dans le bon sens… Mais pourquoi elle bloque la fermeture Eclair de ta botte?

Plus que la veste, le bonnet, les gants, le tour de cou.

Matin: l'hiver, on n'est pas aidé quand même!
L’hiver, on n’est pas aidé quand même!

Le départ

Ouf, ça y est, elle est prête, on peut filer… Je ferme enfin la porte direction la voiture.

Mais elle est passée où ?

“Oh !!!! Maman !!! Il y a de la neige !!!!!!!”

Oui oui, je m’en suis rendue compte, on verra ça plus tard hein ! Non non, ce n’est vraiment pas le moment de faire une boule de neige !

Et s’il n’y a pas de neige, c’est: “Oh!!!! Maman!!! J’ai trouvé des beaux cailloux!!!!!!!”

Ahhh, ça y est, enfin dans la voiture ! Ouf, l’horloge avance de 2 minutes, ce qui fait qu’il me reste une minute pour arriver à l’heure (enfin pas en retard) à l’école… Zut, le sac, je file le rechercher dans la maison. Cette fois, il ne me reste plus que 30 secondes pour partir et espérer arriver à l’heure. Cette fois, ça y est, on arrive !

“Oh !!!! Maman !!! Il y a aussi de la neige à l’école !!!!!!!”

Oui oui, c’est vrai, c’est très joli, mais non, ce n’est toujours pas le moment de faire une boule de neige !

Allez, viiiite, enfin non, pas trop vite, là, il y a quand même de la glace sur le parking.

Cette fois, on passe la porte et il me faut une concentration maximale pour finir d’ouvrir les yeux, dire bonjour en paraissant réveillée, mais ça non, même le froid n’aura pas réussi…

Ouf!

Ca y est, on a réussi à entrer avant que le portail ne soit fermé. Je peux revenir m’asseoir dans la voiture sans stress… Tout me parait bien calme tout à coup… peut-être même trop calme d’ailleurs !

Et vous, ça se passe comment le départ à l’école le matin 🙂 ?

Newsletter et planning de grossesse

Partager

3 commentaires

  1. Tout ça me rappelle de vieux souvenirs.
    Pour emmener les petits à l’école le matin c’était la course contre la montre.
    Je préparais tout la veille au soir, les habits du lendemain pliés sur la chaise, les plateaux déjeuners déjà garnis sur la table. Pas de problème pour les tirer du lit, pas de problème pour manger non plus.
    Mais ça commençait à se compliquer au moment de la toilette, et de l’habillage, mes petits monstres prenaient un malin plaisir à me faire courir dans tout l’appartement pour les attraper et leur enfiler de force leurs vêtements… et plus je stressais et plus ils rigolaient…
    Finalement on arrivait quand même à l’heure à l’école, je ne sais par quel miracle…
    Il faut dire que l’école maternelle se trouvait juste derrière notre immeuble, de l’autre côté de la rue (quelle chance !)

  2. Le pire, me semble-t-il, c’est de donner envie à l’enfant à se lever. Il faudrait lancer un forum d’idées ! Peut-être qu’en étant mieux réveillé soi-même et en parlant, on communique son entrain ? Et si avec de la musique dans la maison, d’un volume suffisant pour sensibiliser, c’était plus motivant ? En été ouvrir légèrement le volet et pour l’hiver il y a des réveils lumineux (avec une lumière qui s’intensifie progressivement puis des chants d’oiseaux qui se déclenchent), mais onéreux. Voiilà ce qu’il me vient à l’esprit.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *