Ma formation de baby planner/ conseillère en périnatalité

Tout d’abord, je suis ravie car, j’ai passé… et obtenue… ma certification de conseillère en périnatalité (cela fait déjà quelques semaines 😉 )!!! Youpi!!

Si vous voulez en savoir plus sur ce métier, c’est ici :-).

J’ai décidé d’écrire cet article car vous êtes de plus en plus nombreux (enfin, “nombreuses”!) à me poser des questions sur la formation que j’ai suivie ainsi que sur le métier.

Je ne vais bientôt plus pouvoir répondre individuellement à tout le monde… Mais comme je ne veux laisser personne de côté, voici des réponses aux questions que l’on m’a souvent posées!

Quelles formations existent?

Il existe plusieurs formations pour devenir baby planner. Je ne connais que celle que j’ai suivie.

Cette formation est très différente de celle des “doulas” ou “accompagnantes naissances” (que je ne connais absolument pas). Je parle du livre de Sophie Gamelin ici, dans lequel elle explique la différence.

J’ai suivi la formation d’Anaïs Lunet (fédération des baby planners francophones). Des mises à jour sont en cours sur le site, ou à faire en tout cas.

Comment se passe la formation de baby planner?

Nous étions un groupe de 5.

Ma formation a duré de février 2017 à juillet 2017 sachant que j’ai passé la certification en mars 2018. Nous avons pu commencer à suivre la formation complémentaire sur le matériel de puériculture à partir de mars 2018.

Nous avions 3h de cours sur Skype par semaine de février 2017 à juillet 2017 (hormis quelques semaines de vacances) et des recherches personnelles à faire à côté.

Il fallait par exemple:

-Répondre à des questions comme “quels sont les différents personnels qui gravitent autour de la femme enceinte?”,

-Présenter des exposés comme présenter une préparation à la naissance (ex: le chant prénatal),

-Connaître les services proposés dans notre région pour les femmes enceintes, les sages-femmes, les maternités, les magasins de puéricultures…

-Savoir ce qu’est un business plan…

-Etc…

Je tiens à préciser qu’avec l’une des “élèves” qui suivait la formation, nous avons passé nos samedis d’automne en rendez-vous Skype à travailler ce qui restait à voir (sachant que nous faisions nos recherches en semaine) et à faire le point pour la certification.

Que faut-il faire pour avoir la certification?

La certification demande beaucoup de travail personnel:

-Le suivi de deux futures mamans (accompagnées ou non de leur conjoint),

-La présentation d’un atelier/conférence,

-Des résumés de livres sur la parentalité (les miens sont ici),

-Etc.

On transmet ces recherches. Le jour où l’on passe la certification, on présente ce qu’il y a à présenter et on échange sur le reste!

Au bout de combien de temps peut-on vivre du métier?

On me le demande souvent! Mais… il est impossible de répondre à cette question.

D’une part, tout dépend à partir de combien on considère que l’on en vit.

D’une autre part, tout dépend du travail que l’on fournit et si l’on a déjà un “réseau”. Quelqu’un qui a déjà un métier en rapport avec des futurs parents aura sûrement moins de mal à se faire connaître.

Au début, il est impossible d’en vivre car il faut, faire des démarches, renforcer ses connaissances (ex: connaître les “services” proposés pour les femmes enceintes dans sa région, les maternités etc), se faire connaître.

Ensuite… je ne peux pas vraiment répondre car je ne sais pas exactement où en sont les personnes qui se sont lancées!

Je sais que certaines baby planners se spécialisent dans un domaine. Par exemple, l’une d’entre nous s’est spécialisée dans les modes de garde et cela semble bien marcher (cela lui a demandé beaucoup de temps et d’énergie!). D’autres font des formations complémentaires comme les massages pour bébés.

Il faut de toute façon se créer son métier, se faire sa place. Il est indispensable d’avoir un autre métier à côté au début en tout cas. Attention aussi car en fonction des métiers, on ne peut pas toujours en cumuler un autre même si l’on est à temps partiel. Si vous travaillez dans le service public par exemple, vous pouvez trouverez des informations sur le cumul des activités ici!

Combien faire payer ses prestations?

Une fois de plus, je ne peux pas répondre car cela dépend des régions et de la valeur que l’on accorde à ses prestations :-).

Pendant la formation, on voit comment faire une étude de marché. Mais je conseilerais de le faire avant de se lancer dans la formation pour avoir un aperçu de ce que pourra donner son activité. Je ne suis pas spécialiste du tout des études de marché (!) mais je pense vraiment que cela vaut la peine de se renseigner.

On peut se documenter aussi sur le statut d’auto-entrepreneur. On en parle aussi durant la formation mais mieux vaut se demander si ce statut convient ou pas avant. Pour en revenir aux tarifs, il ne faut pas oublier que, quand on est auto-entrepreneur, une bonne partie de ce que l’on gagne revient à l’Etat. C’est à prendre en compte pour fixer ses prix.

On peut aussi passer par des associations pour pouvoir démarrer mais là, je connais encore moins :-).

Etant fonctionnaire, tout ceci est plutôt inconnu pour moi mais vous qui me lisez connaissez peut-être déjà tout cela ;-).

Pôle Emploi peut-il prendre en charge le coût de la formation?

D’après ce que j’ai compris,  si l’on est au chômage, je crois que Pôle Emploi ne finance pas. Mais mieux vaut bien se renseigner car cela dépend peut-être des régions. Et il existe peut-être aussi d’autres financements possibles mais… je ne sais pas!

Et dans “mon cas”?

Pour ma part, je suis professeur des écoles, actuellement à temps partiel. Je n’ai pas gagné un centime par rapport à ma formation de baby planner (je précise tout de même que je n’ai pas lancé mon activité 🙂 ).

Sur les 4 autres personnes à avoir suivi la formation, une a choisi d’arrêter et a repris un emploi salarié tandis que les autres souhaitent passer la certification (ou pas d’ailleurs) sans doute plus tard. Je précise que chacune a une vie bien remplie à côté: un emploi et/ou un ou plusieurs jeunes enfants. Et on ne peut pas tout faire ;-).

Voilà, j’espère avoir répondu aux questions que vous vous posez!

Newsletter et planning de grossesse

Partager

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *