Accompagner les enfants à haut potentiel…

Zèbres haut potentiel

Dans cet article, je souhaite vous présenter un livre, 100 idées pour accompagner les enfants à haut potentiel, coécrit par 3 spécialistes de la précocité intellectuelle :

 

100 idées pour accompagner le haut potentiel

Les auteurs du livre

Le professeur Olivier Revol : pédopsychiatre, neuropsychiatre et chef du Centre des troubles des apprentissages (spécialité précocité intellectuelle et hyperactivité) à Lyon.

Doris Perrodin : tout d’abord enseignante en Suisse, elle a suivi une formation pour se spécialiser dans l’éducation des enfants et des adolescents précoces. Elle intervient auprès des familles et des enseignants. Elle est l’auteure du fantastique livre « Et si elle était surdouée », dont j’ai fait un résumé ici (afin de vous donner envie, je l’espère, de lire le livre en entier car il en vaut vraiment la peine !).

Et si elle était surdouée haut potentiel

Roberta Poulin : très active dans une association suisse pour enfants précoces, ayant elle-même des enfants précoces, autant dire qu’elle se sent concernée par la précocité intellectuelle.

Tous sont aussi passionnants les uns que les autres, sûrement parce que passionnés…

Il se trouve que ce livre, je ne l’ai … pas (encore 😉 ) lu…

Un livre et une conférence

Je tiens tout de même à vous en parler car j’ai assisté à la conférence qu’ils ont présentée à côté d’Annecy et qui correspond à ce même livre !

Pécub, humoriste et dessinateur était présent et illustrait les propos des conférenciers « en live ». Quel talent… Cela rendait la conférence encore plus vivante et lui donnait une note humoristique.

Cette conférence m’a passionnée et mérite que l’on parle d’elle.

L’ANPEIP

La conférence a été organisée par l’ANPEIP 74. J’avais entendu parler de cette association lors de formations pour mon métier de professeur des écoles, cela fait maintenant quelques années… Je suis toujours surprise de voir que beaucoup n’en ont jamais entendu parler.

Je trouve que la précocité intellectuelle est de plus en plus prise en compte (on sait qu’un enfant à haut potentiel n’est pas forcément brillant en classe) même si il reste encore beaucoup de chemin à faire ! Les profils de ces enfants pouvant être extrêmement différents, elle est en effet difficile à reconnaître.

C’est pour cela que je souhaite en parler : faire connaître l’association, le fait que des professionnels spécialisés dans la précocité intellectuelle existent et que l’on puisse trouver de nombreuses pistes pour aider ces enfants, en tout cas ceux qui en ont besoin.

L’association est nationale sachant qu’il y a des antennes régionales. Chacune met en place tout ce qui peut venir en aide aux familles d’enfant à haut potentiel (HP): des permanences téléphoniques pour obtenir des informations (on peut téléphoner en cas de doute, même si notre enfant n’est pas diagnostiqué HP…), des sorties, des conférences pour en savoir plus sur cette particularité.

La conférence

Roberta Poulin …

… commence par nous expliquer qu’il n’y a pas de mode d’emploi pour savoir comment on peut agir avec un enfant HP. En effet…
Elle évoque ensuite les indices qui peuvent alerter sur la précocité intellectuelle. Roberta Poulin explique pourquoi il est important de reconnaître et de comprendre cette « particularité ».

Haut potentiel le regard
Le regard…

 

Elle nous donne des ressources comme des noms d’associations :

L’ANPEIP dont j’ai parlé un peu plus haut…
L’ASEHP (en Suisse)
Etc

Des noms de blogs sur le haut potentiel:

Les tribulations d’un petit zèbre (je précise qu’on appelle parfois un enfant à haut potentiel un « zèbre »). Je « connais » un petit peu ce blog et je le trouve passionnant. L’auteure est quelqu’un qui semble incollable sur le sujet, ses articles sont vraiment très bien écrits. On y trouve pour commencer des explications sur tout ce qui est en lien avec la précocité intellectuelle (le QI, les tests…). Je vous conseille vraiment ce blog qui est d’ailleurs une référence en la matière!

Etc…

Les tribulations d'un petit zèbre haut potentiel

Des livres pour expliquer aux enfants :

Petit zèbre est précoce

Funambule, mon parcours d’enfant à haut potentiel

Etc…

Des livres pour les adultes :

Et si elle était surdouée (que je ne présente plus)

Les livres d’Olivier Revol

Etc…

Doris Perrodin…

met l’accent sur ce qui se passe à l’école. Elle donne des pistes aux enseignants au niveau de ce qui peut être mis en place en classe.

Les différents profils d’élèves à haut potentiel

C’est ça en effet qui est compliqué il me semble pour reconnaître un enfant à haut potentiel : un enfant HP peut être aussi bien brillant qu’en échec solaire et/ou présenter une phobie scolaire. Un enfant HP peut aussi bien être parfaitement bien intégré (ou sembler être parfaitement bien intégré… c’est particulièrement vrai pour les filles), que très perturbateur.

Doris Perrodin détaille tout cela.

Je précise que ce n’est pas parce qu’un enfant est en échec scolaire ou perturbateur qu’il est HP… et qu’il ne faut pas non plus “voir” des enfants HP partout…

Phobie scolaire haut potentiel

Les filles

Elle a particulièrement étudié la précocité intellectuelle chez les filles et cela me parait fondamental. Actuellement, il y a beaucoup plus de garçons qui sont détectés précoces parce que leur comportement alerte beaucoup plus vite que celui d’une fille. Celles-ci ont en effet tendance à se « fondre dans la masse », c’est l’hyper adaptation. Et pourtant, il est réellement nécessaire de prendre cela en compte ! Elles sont aussi victimes de stéréoptypes, on les croit moins capables de réussir. Je ne vais pas rentrer dans les détails mais il y aurait beaucoup à dire… et Doris Perrodin en dit beaucoup ;-)!

Haut potentiel adolescente triste

Olivier Revol…

…, tout en donnant de nombreuses anecdotes (très amusantes mais toujours bienveillantes ;-)) sur les particularités des enfants HP, commence par partager des « idées universelles ». Par exemple (parmi les nombreuses autres « idées universelles » qu’il expose), il explique que ces enfants, sans doute encore plus que les autres ont avant tout besoin d’être rassurés (à la maison comme à l’école). Car non, ils ne savent pas tout sur tout tout de suite…

Il donne des précisions sur leur façon de réfléchir ainsi que certaines de leurs particularités.

Il propose lui aussi des pistes pour pouvoir mieux gérer ces enfants.

Olivier Revol défend le désir d’apprendre et c’est quelque chose qui me tient vraiment à cœur !

Il insiste sur le fait que des solutions existent pour les faire progresser dans tous les domaines y compris leur intégration. Mais pour cela, il ne faut jamais « les lâcher », les accompagner longtemps…

Haut potentiel et être heureux

J’aimerais revenir sur un point (et ce que je vais dire n’engage que moi…) que j’ai remarqué lors de cette conférence.

Je me rends compte d’une très mauvaise communication entre certains parents et certains enseignants. Je le déplore. Il semblerait que de nombreux enseignants étaient présents à cette conférence : je pense que beaucoup se sentent concernés, vraiment. Je remercie les auteurs de la conférence d’avoir souligné ce « problème ». Les enseignants ne sont pas vraiment formés à la précocité intellectuelle (tout comme certains médecins et psychologues apparemment).

Et puis… il y a les contraintes matérielles car chaque enfant est différent et chacun mériterait plus d’attention, qu’il soit dyslexique, hyperactif ou encore HP etc…

Il y a aussi les comptes que nous avons à rendre « plus haut » concernant le respect des programmes etc… Mais ça, c’est un autre sujet ;-).

Bref, non, ce n’est pas toujours simple d’être enseignant… loin de là!

S’il est fort probable que certains ne soit pas toujours compréhensifs… je pense qu’il est très important d’essayer avant tout d’avoir une discussion constructive avec l’enseignant de son enfant.

Garçon heureux Haut potentiel

Je voudrais donner ma conclusion, qui, je pense, est en accord avec celle des trois auteurs…

Un enfant HP n’est ni mieux ni moins bien que les autres, il fonctionne, réfléchit différemment.

Mais il reste un enfant avec les besoins affectifs d’un enfant…

Il a aussi besoin d’un cadre, ce qui n’empêche pas de le poser avec bienveillance.

Si certains enfants à haut potentiel se heurtent à des difficultés dans leur vie, il existe de très nombreuses pistes pour pouvoir les aider. Et en prenant en compte cette particularité, il est tout à fait possible qu’ils soient heureux dans leur vie. Heureusement … mais lorsque l’on est « dedans », qu’ils rencontrent des difficultés, il peut sembler difficile de voir une issue positive… C’est pourquoi il me semble important de le garder à l’esprit!

Si vous avez vous aussi des ressources pour accompagner ces enfants, je vous invite à les noter en commentaire!

 

Photo de couverture: IanZA

Photos: regard: Abeer_alshrafi/ zèbres: Kowloon/ Adolescent triste: Myriams-Fotos / Adolescente triste: Loilamtan/ Fille heureuse: Greyerbaby / Garçon heureux: Titoikids

Newsletter et planning de grossesse

Partager

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *