L’océan en hiver: les plus et les moins!

img_3947

L’océan pour des vacances en hiver avec des enfants ? Vous avez déjà tenté ? Est-ce que ça vaut le coup ?

Pour moi, c’est OUI sans aucune hésitation !

Si l’on a envie de changer d’air, de respirer celui de l’Atlantique à pleins poumons et un budget pour une semaine de vacances : selon où l’on habite, ne pas hésiter à traverser la France, même pour quelques jours ! Depuis la Haute-Savoie, il faut compter une journée de trajet pour y aller (et la même pour rentrer !). Et encore, là, je parle du bassin d’Arcachon, là où c’est le plus près (ou le moins loin…) de la Haute-Savoie. La Vendée, c’est plus loin, la Bretagne, je n’en parle pas… Mais quelles vacances!

L'océan bassin-darcachon
Bassin d’Arcachon, près de Bordeaux

Rien que de voir ça, ça fait rêver je trouve!

Coucher de soleil sur l'océan
Splendide coucher de soleil

Alors, voici quelques informations pour savoir à quoi s’attendre. En effet, ce n’est tout de même pas tout à fait pareil que de partir en plein été…

Comment faire et faut-il s’y prendre longtemps à l’avance?

Pour commencer, il suffit de surfer sur les sites de locations de vacances pour réserver un appartement, une maison, un hôtel ou un « appart’hôtel » pour voir ce qui est libre !

Concrètement, nous nous sommes décidés « un peu » au dernier moment: le 24 décembre pour le 26! Ca aurait pu être pire, même si ça commençait à faire juste… Mais nous avons réussi à trouver un endroit très bien à Andernos-les-Bains !

Les hôtels et les « appart’hôtels » (quand même plus pratiques que les hôtels je trouve avec des petits) étaient plutôt remplis, les dernières places étaient en train de partir au moment où l’on cherchait un logement. Pour les locations d’appartements ou de maisons, il faut faire attention aux mises à jour car nous nous sommes fait de fausses joies en pensant que certaines étaient toujours disponibles… Les propriétaires n’actualisent pas automatiquement comme c’est fait sur les sites de réservations d’hôtels par exemple…

Bon à savoir
Les “moins”

-Il est vrai que déjà, même s’il fait bien plus doux qu’en Haute-Savoie (il n’y a pas de mal…), il peut quand même faire froid: on oublie la baignade dans l’océan hein… Avec du soleil, tout va bien mais dès que le temps est couvert, ne pas oublier son bonnet et ses gants… Pour ceux qui aiment se baigner, mieux vaut faire une croix sur l’océan en décembre et revenir en juillet…

-La plupart des animations ne fonctionnent pas en hiver. Selon ses propres centres d’intérêt, il est donc préférable de se renseigner avant de partir, grâce à internet, pour vérifier que l’on trouvera de quoi s’amuser… Il y a par exemple beaucoup moins de tours en bateaux possibles, des parcs d’attractions fermés etc…

Ca, c’est pour le côté moins sympathique. Mais pour ma part, en une semaine, je n’aurai pas eu le temps de m’ennuyer en profitant de tout ce qu’il est possible de faire en hiver malgré tout!

Je précise que, comme nous avions réservé au dernier moment, nous avions pu consulter la météo… Celle-ci nous avait confortés dans notre choix de destination car elle s’annonçait clémente ! Il a finalement fait moins beau que prévu en fin de semaine (!) mais au moins, nous n’avons pas eu de pluie! S’il avait plu toute la semaine, nous aurions beaucoup moins pu en profiter, je dois le reconnaître !

Les “plus”

En hiver, il n’y a vraiment pas grand monde ! Nous sommes parfois seuls (ou presque) sur les plages ! Et sur la route… il n’y a pas de bouchon ! Pour moi, c’est LE point qui change tout…

L'océan, plage devant
Vue devant (le point noir, c’est une branche plantée par ma puce “pour faire un sapin de Noël”)
L'océan plage à droite
Vue à droite
L'océan plage à gauche
Vue à gauche

Non, vraiment, je ne mens pas, il n’y a pas foule!

Apparemment, en été, les embouteillages sont nombreux du côté de l’océan à partir de Gujan Mestras au sud du bassin et d’Arès au nord.

-Il fait plutôt doux le long des côtes: trouver quelques degrés supplémentaires en plein hiver ne fait pas de mal. Surtout si l’on est frileux…

-C’est moins cher, à commencer par le logement…

-Les gens sont vraiment détendus (mais c’est peut-être pareil en haute saison, je ne sais pas?), l’ambiance est vraiment conviviale dans les endroits touristiques. Et sur la route, c’est pareil…

-On garde les “bons côtés” de l’océan même si l’on ne peut pas se baigner: l’air qui fait du bien aux sinus, l’immensité de l’Atlantique et le bruit des vagues qui apaisent…

Pour se baigner l’été

Au niveau du bassin d’Arcachon, l’eau est beaucoup moins agitée que sur les plages côté océan. Cela me semble donc beaucoup plus adapté (et donc une destination parfaite) si l’on souhaite se baigner avec des enfants. Certaines plages « océanes » sont surveillées mais l’eau y sera forcément toujours plus agitée.

A Andernos par exemple, on est à environ 30 minutes en voiture de l’Atlantique. Réserver un pied-à-terre dans une petite ville autour du bassin peut être un bon compromis si l’on veut profiter à la fois de l’océan et de la tranquillité des eaux du bassin.

Mais que faire là-bas en basse saison ? Réponses dans les prochains articles !

 

 

Newsletter et planning de grossesse

Partager

4 commentaires

  1. Avec les plages désertes, on ressent davantage l’immensité de l’océan. C’est aussi important de contempler longuement les grands espaces que de se concentrer lentement sur le goût des plats que l’on mange, sous peine de ne faire que “consommer”, et d’avoir très vite besoin “d’autre chose”. J’aurais besoin d’air iodé en ce moment, sourire !

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *