Comment aider son enfant à apprendre à s’habiller?

20170131_125234

 

Je me demande si vous avez des méthodes particulières pour apprendre à votre enfant à s’habiller tout seul!

Pour vous donner quelques idées, voici une création de Mamithé pour apprendre les gestes qui permettent de s’habiller: le “créabille”!

Voici le “créabille”:
Apprendre à s'habiller
Fermeture Eclair, pressions, attaches diverses…
Apprendre à s'habiller
ceinture, scratchs, lacets, boutons… tout est là!

 

 

Il ne s’agit pas ici d’apprendre à enfiler un pantalon ou une veste pour s’habiller mais plutôt:
  • Ouvrir et fermer une fermeture Eclair:
Apprendre à s'habiller: fermeture éclair ouverte
Fermetures ouvertes! Et on trouve des camions!
Apprendre à s'habiller: fermetures fermées
Fermetures fermées…

 

 

  • Fermer et ouvrir des “scratchs”:
Apprendre à s'habiller: scratchs fermés
Scratchs fermés…
Apprendre à s'habiller: scratchs ouverts
Scratchs ouverts!

 

 

 

 

 

  • Fermer et ouvrir des boutons “normaux” ou “pressions”:
Apprendre à s'habiller: boutonner
On boutonne…
Apprendre à s'habiller: déboutonner
On déboutonne! Et on trouve un tracteur!

 

 

 

 

 

Apprendre à s'habiller: pressions
On accroche les pressions…
Apprendre à s'habiller: pressions décrochées
On décroche les pressions!

 

 

 

 

 

  • Faire et défaire des lacets:
Apprendre à s'habiller: lacer
On lace…
Apprendre à s'habiller: délacer
On délace! Et on trouve des voitures!

 

 

 

 

 

  • Fermer et ouvrir des ceintures:
Apprendre à s'habiller: ceinture fermée
On ferme la ceinture…
Apprendre à s'habiller: ceinture ouverte
On ouvre la ceinture! Et on trouve des engins!
Apprendre à s'habiller: attache fermée
On attache…
Apprendre à s'habiller: attache ouverte
On détache!

 

 

 

 

 

Mais comment faire un “créabille”?

1/ Chercher le support en feutrine (ou en tissu). On trouve de la feutrine sous forme de “feuilles”. Elle se déforme plus que le tissu. Mais, pour les personnes qui n’aiment pas (ou ne savent pas très bien coudre… ), coudre de la feutrine demande moins de travail de couture (il n’y a pas d’ourlet à faire etc…).

2/ Trouver une petite planche de bois ou de carton rigide.

3/ Découper une feuille de feutrine à la dimension de la planche de bois (ou du carton). On peut utiliser la planche de bois en recto/verso.

4/ Faire un “plan” pour trouver l’emplacement de chaque élément que l’on souhaite intégrer à la création (sur papier ou dans sa tête, inutile d’être architecte…).

4/ Coudre les boutons, les scratchs etc… sur la feuille de feutrine.

5/ Préparer les œillets dans lesquels passeront les lacets avec une pince à œillets.

6/ Coudre les éléments qui vont se rabattre ou s’ouvrir sur cette même feuille de feutrine.

7/ Coller la feuille de feutrine (ou les feuilles) sur la planche de bois ou de carton avec de la colle pour tissus

8/ Décorer avec des stickers par exemple et ajouter des petites décorations… Très important: ça “motive”!

Apprendre à s'habiller: hibou déco
Petit hibou “poche” réalisé en tricot: on peut lui cacher les yeux et ranger des petites choses dedans.

9/On peut ensuite trouver un système pour l’accrocher sur un mur par exemple pour qu’il soit plus stable.

Remarques:
  • On peut utiliser du matériel de récupération! On a tous de vieux habits sur lesquels on peut récupérer une fermeture Eclair ou des boutons qui traînent dans des tiroirs… et s’ils ne sont pas tous les mêmes, cela donne un charme :-)! Sinon, ce matériel s’achète en mercerie (la feutrine, dans des magasins de matériel pour activités manuelles).
  • Cela fait bien sûr travailler la motricité fine!
  • Tout est personnalisable:
    • *Les décorations pour inciter l’enfant à ouvrir, les couleurs… Ici, c’est une création pour mon petit neveu!
    • *Le type d’élément que l’on souhaite faire manipuler… On peut ajouter une ceinture “à boucle” par exemple.
  • Cette création est évolutive: il y a des chances que votre enfant sache boutonner et déboutonner avant de savoir faire les lacets!

Et voilà, grâce à une telle création et à un peu d’entraînement (sur le “cré-abille” puis sur lui-même!)… votre enfant pourra s’habiller tout seul en un rien de temps :-)! Encore faut-il qu’il en ait envie, mais ça, c’est une autre histoire!

Alors, elle n’est pas géniale cette création?

Et si on ne sait pas coudre (ce qui est mon cas 🙂 )?

On trouve des jeux de ce type dans le commerce. Il faut acheter un jeu pour chaque manipulation. Par exemple, un jeu pour les lacets, un autre pour les boutons etc…

En tout cas, peut-être que des jeux “multi-fonctions” existent mais je ne connais pas!

Et là, l’avantage est que l’on peut tout personnaliser. C’est sûr, il faut être un minimum manuel et avoir un minimum de temps…

Alors, dernière solution: faire appel à quelqu’un qui se fera un plaisir de fabriquer un “créabille”!

Et voilà, à vous maintenant :-)! J’attends les photos ;-)!

 

Newsletter et planning de grossesse

Recherches utilisées pour trouver cet articleComment aider les enfants à s\habiller
Partager

2 commentaires

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *